Accueil Politique BAKOUMBA : Mesmin Wada adulé par ses électeurs du département de Lékoko

BAKOUMBA : Mesmin Wada adulé par ses électeurs du département de Lékoko

4

Tout Bakoumba, comme bien d’autres coins et recoins du Gabon, transpire au rythme de la campagne électorale. C’est un Mesmin Wada souriant et adulé par ses électeurs, qui de plus en plus, viennent l’écouter. Le candidat aux législatives sillonne le département de Lékoko et la commune de Bakoumba pour délivrer un message aux populations. « Il ne s’agit plus ici de voter par simple affinité. Il est temps de sortir ensemble de cette routine politique qui nous a tant fait du mal depuis plusieurs décennies. On peut aimer un vêtement et le porter tous les jours mais à un moment il devient sale ou se détériore et là on n’a pas d’autre choix que de s’en débarrasser définitivement et opter pour un autre plus beau et plus attractif » lance-t-il aux populations venues nombreuses l’écouter. Il s’agit pour lui de tourner la page et de passer à autre chose de nouveau. Le militant et Secrétaire Général Adjoint du parti Les Démocrates a, au cours de ses sorties et causeries, échangé fraternellement avec ses électeurs. Ces derniers, satisfaits de cet esprit d’écoute de leur ‘’champion’’, décrivent le malaise social de leur vie quotidienne. Les plus jeunes, indignés, aspirent au changement et ne se cachent pas pour le lui signifier. « Tout comme vous, nous aspirons au changement. Nous vous faisons confiance. Nous écoutons, suivons vos discours. A travers vos allocutions, se dégage cette envie de changer les choses dans notre contrée. C’est pourquoi nous adhérons et partageons votre vision » dit haut et fort Estimé. En réponse aux jeunes, aux hommes et femmes, aux personnes âgées, Mesmin Wada rassure. Il demande au peuple de Lékoko de ne pas avoir peur. Il sollicite la confiance des uns et des autres à son égard. « J’ai moi aussi cette volonté de faire bouger les choses, avec vous. Faites-moi confiance et n’ayez pas peur car le département de LEKOKO n’est la propriété exclusive de personne. C’est notre propriété commune et lorsqu’un groupe d’enfant a échoué il faut pouvoir passer le flambeau à un autre. C’est cela aussi faire preuve d’amour pour son peuple. Le contraire c’est tout simplement de l’égoïsme. Et je sais que vous, population, ne l’accepterez plus » dit-il convaincu de l’adhésion du plus grand nombre. Les causeries sont aussi l’occasion pour le candidat de sensibiliser ses électeurs. Il appelle les uns et les autres au calme et surtout à plus de discipline. En bon orateur, comme le disent ses fans, Mesmin Wada convie les populations pour le retrait des cartes d’électeurs. « Il faut aller récupérer vos cartes d’électeurs dans vos bureaux de vote afin que nous puissions voter massivement le changement avec Les Démocrates et que le soir du 06 octobre nous soyons élus haut la main  » rappelle-t-il. A quelques heures seulement de la fin de la compagne des législatives et locales, les candidats continuent d’être proches de leurs votants. Beaucoup de prétendants à ces joutes électorales appellent au fair-play et à la tolérance.

MTM

Source : GabonNews

GabonNews