Accueil Economie Elections couplées 2018 : L’économie rurale boostée !

Elections couplées 2018 : L’économie rurale boostée !

5

Pour la campagne, près d’1 milliards de francs CFA a été débloqué par l’Etat, au titre du franc électoral. Cette somme qui n’est qu’une infime partie de la manne financière circulant dans le pays, est dépensée par la pléthore des candidats briguant les suffrages des populations. L’actuelle période électorale permet de vitaliser l’arrière-pays dont certains endroits sont confrontés au marasme économique par manque des liquidités. Conséquence : depuis l’avènement de cette campagne, la vente et l’achat des biens et services se portent bien. Les services tels le transport, le mobile banking (Ndlr : Airtel Money et mobicash), le logement, les produits de consommation courante comme l’eau minérale manufacturée enregistrent une « inflation ».

L’actuelle pénurie de carburant est illustrative du phénomène. Certaines villes dépeuplées comme Ndendé où l’activité économique tourne au ralentit. Avec son importante population, l’économie de cette ville reprend des couleurs. Le commerce enregistre une embellie. Du coup, les petits détaillants se frottent les mains. « L’organisation de cette campagne m’a permis de doubler ma vente journalière », commente une vendeuse au marché de Ndendé. Et il en est de même pour de nombreux commerçants qui voient en cette campagne, une opportunité d’affaires. La ville comme bien d’autres à travers le pays, vit un moment de rêve économique. Mais pour combien de temps ?

Michaël Moukouangui Moukala

Source : Gaboneco

Gaboneco