Football/Sélection nationale : Daniel Cousin, le nouveau coach

4

Le cours des choses a été avantageux pour lui. Le refus de Pierre Aubame d’être sélectionneur des Panthères a tourné à l’avantage de l’ancien capitaine de l’équipe nationale qui a été confirmé. « Je suis satisfait, c’est comme un rêve qui devient une réalité. C’est une grande fierté en tant qu’ancien capitaine de cette équipe de l’entrainer. Je sais que la mission est très lourde, je suis prêt et j’ai accepté tout de suite le défi. Cette équipe a un grand potentiel. Nous pouvons facilement atteindre nos objectifs », s’est exprimé le nouveau patron de l’équipe nationale au terme de la réunion entre le Ministre des Sports et le bureau du comité exécutif de la fédération gabonaise de football.

Place désormais au travail vu l’urgence de la situation des Panthères qui sont 3e du groupe C des qualifications de la Can en terre camerounaise en juin prochain. Pour sa première expérience, Daniel Cousin va miser sur « La rigueur, le travail, la discipline, le calme et la gagne. J’étais quelqu’un qui acceptait mal la défaite sur le terrain. Je suis très caractériel, Je vais donc transmettre cela de manière dosée. C’est pour moi des ingrédients qui sont des clés de la réussite ». En direction de son baptême de feu contre le Soudan du Sud (Ndlr : 3e journée qualificative pour la Can Cameroun 2019) le 12 octobre prochain au stade de l’amitié à Akanda, Daniel Cousin promet « De faire un mixage entre jeunes et les joueurs d’expériences. On a une très bonne génération des U20. Il y en a qui ont déjà intégrer les A. Je vais donc compter sur eux. Avec les anciens cela va donner un bon mixage pour remporter les matchs ».

Le coach des Panthères va dans les prochains jours dévoiler les noms des deux autres membres qui vont constituer son staff. « Je vais prendre des personnes qui ont la même vision que moi. Des gens compétents, qualifiés qui vont emmener un plus en équipe nationale. Ces 5 personnes seront au travail ». Daniel Cousin qui avait à côté de lui, le nouveau manager, François Amegasse, est déjà pressé de s’occuper de son équipe. Il compte bâtir son expérience à partir de sa nomination. « Certains ont été des coéquipiers pour moi donc mon relationnel sera favorisé. Maintenant, je suis content laissons la place au travail ».

YAO

Source : Gaboneco

Gaboneco