« Gabon 9 provinces » : Un bilan jugé satisfaisant par le Ministère de la Culture

5

« Gabon 9 provinces » c’est fini depuis le 15 août dernier ! Cet évènement organisé par le ministère de la culture dirigé par Alain-Claude Bilié-By-Nze a tenu toutes ses promesses, du moins s’il on s’en tient au propos de la ministre déléguée à la culture, Laëtitia Diweckou. Selon la ministre, « les gabonais se sont appropriés positivement ce concept » et cette marque d’attention à l’égard de cet évènement traduit le « bilan satisfaisant » établi au lendemain de l’événement.

Initialement arrêté à quelques 720, le nombre de participants à dépassé les prévisions de départ, et ce, malgré le budget saucissonné de moitié. Lequel budget est passé de 600 à 300 millions. Une contrainte financière qui n’a cependant pas douché l’élan des organisateurs et participants, notamment les artistes et autres dépositaires du patrimoine culturel national dans sa globalité. Une adhésion qui conforte la ministre délégué qui a reconnu que les Gabonais commencent à « apprécier l’idée de ce festival ».

« Bémol »

Malgré une organisation quasi réussie, le festival « Gabon 9 provinces » n’est pas exempt de critiques et se caractérise par un « bémol » flagrant au regard du déroulé de l’organisation de l’évènement. A titre d’exemple, la nuit des masques, programmée pour le 16 août au Musée national d’art et tradition sis au front de mer ne s’est finalement plus tenu.

Des provinces qui se sont succédé, seule l’Estuaire a présenté au public ses masques. « Nous reconnaissons que cette étape du festival n’a pas répondu à la vision qui a été proposée au départ », a avoué la Ministre délégué. Un manquement qui a privé les profanes d’une connaissance des masques locaux. Dans la même foulée, les conférences-débats également annoncées n’ont plus eu lieu en raison des contraintes budgétaires.

Michaël Moukouangui Moukala

Source : Gaboneco

Gaboneco