Gabon : Causerie du 14 juillet 2018 au quartier Cap Caravane

4

C’est dans une ambiance conviviale que cette rencontre avec les compatriotes s’est tenue. Et Jean-Gaspard Ntoutoume-Ayi n’a pas manqué de remercier les uns et les autres venus pour la circonstance.Cette rencontre, comme les précédentes, se voulait interactive. S’écouter, échanger sur les questions d’actualités et l’avenir de notre pays le Gabon tel était le but de cette rencontre.

Pour Jean Gaspard "Notre pays sombre chaque jour un peu plus dans le gouffre et pour cela nous, membres de l’Union Nationale et de la Coalition pour la Nouvelle République, avons choisi la voie des urnes. Poursuivant ses propos,le membre actif de l’Union nationale(UN) pense que : « Nous n’allons pas aux élections pour le plaisir d’aller aux élections. Nous y allons pour décider ENSEMBLE de qui doit nous diriger. Ne pas y aller, c’est abandonner le sort de notre pays dans les mains des putschistes. ». L’homme politique dit avoir pu à nouveau, durant cet échange, constater « le ras-le-bol » des concitoyens face au chaos dans lequel s’empêtre le Gabon. Ces concitoyens continuent d’exprimer également leurs craintes concernant la sécurité de leur vote.

Ces préoccupations,Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi les comprend que trop bien, et face à cela,il a rappelé qu’il était plus que capital pour les Gabonais d’opter pour la voie des urnes. Car, "ce sont les élections qui sont la cause des maux du pays, et ce sont les élections, et les élections seules, qui permettront de créer les conditions de la reconstruction de notre pays et de notre vivre ensemble"déclare t-il.

Le hasard a voulu qu’une dizaine de jeunes, venus célébrer dans la joie leur réussite, s’est installée près nous. Ils venaient d’avoir leur bac.

Ils ont saisi l’opportunité de notre présence pour nous interroger sur leur avenir. Tout en les félicitant et leur adressant mes vœux de réussite dans leurs études supérieures,il a saisi cette opportunité pour leur transmettre ce message simple : « c’est notre soucis de votre avenir qui justifie notre engagement politique, particulièrement le mien. Ne choisissez pas la facilité, surmontez-la. Les hommes politiques sont vos obligés, soyez exigeant envers eux. »

"Mes très sincères remerciements aux compagnons de la Coalition présents lors de cette rencontre, particulièrement au Premier ministre Casimir Oye Mba, Vice-président de mon Parti l’Union Nationale, ainsi qu’aux populations du quartier Carrefour de la Paix.Parce ce que le Gabon, j’y crois" !

JGNA/MTM. 

Source : GabonNews

GabonNews