Accueil Politique NTOUTOUME-AYI : « Le Gabon, j’y crois, Akanda, j’y crois ».

NTOUTOUME-AYI : « Le Gabon, j’y crois, Akanda, j’y crois ».

5

C’est un candidat déterminé et qui a la conviction de l’emporter au soir du 6 octobre prochain. Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, investi par la Coalition Union Nationale(UN) – Rassemblement Héritage et Modernité(RHM) a presque peint en noir, la gestion du pouvoir en place. Pour lui, en neuf ans, la situation politique, économique, sociale et même culturelle de notre pays s’est dégradée comme jamais. "Depuis neuf ans, ils ont entrepris de transformer notre pays. Comme ils le reconnaissent sans s’en rendre compte, ils ont assombri notre quotidien. Comme ils l’affirment sans le savoir, ils ont tué notre espérance. Avec cynisme et désinvolture, ils nous proposent aujourd’hui d’accélérer. Ils ont conduit notre pays au bord du gouffre et ils nous proposent d’appuyer sur l’accélérateur. Ils n’ont construit aucune école, aucune salle de classe, et ils ont le toupet de nous proposer d’accélérer ! Ils ont détruit notre système de santé et ils ont l’audace de nous proposer d’accélérer ». De ce constat amer et désolant selon le candidat de la coalition UN/RHM, une sanction s’impose. Il propose aux électeurs de punir le PDG dans les urnes. « Par la voie des urnes, vous allez les renvoyer à leurs chères études. Vous allez leur montrer la différence entre être au service de son pays et se servir de son pays. Votez pour nous ! Faites-nous confiance ! Faites confiance à cette jeunesse pleine de vie ! » lance-t-il à l’endroit de ses électeurs. Au soir du 06 octobre prochain, dira-t-il avec plein d’espoir : « nous espérons nous retrouver en capacité de former un Gouvernement et prendre en mains notre destinée commune. Notre ambition est d’ouvrir une ère nouvelle en réalisant la première alternance de l’histoire politique de notre pays. Nous le disons parce que nous y croyons. Nous l’espérons parce que nous avons à cœur de conduire la vaste et difficile entreprise de redressement national. Nous le proclamons parce que nous voulons que survienne l’heure de la reconstruction de notre pays, saccagé par neuf ans d’amateurisme, d’incompétence, de sectarisme et de désinvolture ». Un message d’espoir que Jean Gaspard demande l’adhésion massive de ses votants.

Le candidat de la coalition n’a pas manqué de saluer la société civile en général et à Marc Ona Essangui, à qui il a rendu un vibrant hommage public. Un hommage pour son attachement aux valeurs démocratiques et la lutte pour les libertés. « Très cher Marc Ona. Ton engagement pour la démocratie et l’État de droit est exemplaire. Te compter parmi nous aujourd’hui nous renforce dans notre détermination à ne jamais nous laisser détourner de notre combat pour la libération du Gabon  ». Zachari Myboto et Alexandre Barro-Chambrier ont également reçu les hommages de Jean Gaspard Ntoutoume-Ayi, qui lui, compte l’emporter le soir du 06 octobre.

MTM

Source : GabonNews

GabonNews